Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nouveau cap, nouvelle saison

La neige a fondu ! Rectification, il reste quelques plaques ici et là (nulle photo n'apparaîtra ICI tant que le soleil ne sera pas revenu !), mais dans l'ensemble on peut dire que l'épisode blanc est passé, pour l'instant.... 

Bon allez si, d'accord, voilà comment c'était lorsqu'il neigeait sans discontinuer et que Fils Aîné Prime croyait naïvement que son école, là, en face, allait fermer pour blocage insurmontable.... Gniak gniak gniak ! neige,école,blocage,arbres nus,paysage

A l'aube de ma future prochaine nouvelle vie j'observe, juchée sur ma vieille chaise en bois et bien au chaud, les plantes qui m'ont fait l'honneur d'être belles, de fleurir et d'évoluer harmonieusement. 

Celles qu'il a fallu déplacer pour qu'elles prennent plus de soleil, moins de chocs de la part des enfants, et moins de courants d'air. Celles que j'ai réussi à associer, celles que j'ai pensé à séparer, celles dont j'ai récupéré les graines (absolument presque pas triées, logique, il n'y a un plus un seul rouleau de scotch pour sceller mes enveloppes valide dans cette habitation depuis que les enfants ont mis la main, la jambe et les cheveux dedans... Oui, tous les 3 !) pour l'année prochaine. 

Celles que j'ai réussi à faire pousser, de la Monstera qui doit bien faire 2 m à l'aise, aux bulbes, plus récemment puisque ce sont les derniers végétaux nouvelle vie,parcours,déménagement,région,plantesplantés entre avant la Sainte-Catherine et fin décembre 2012 comme cela était recommandé sur les paquets et OOOOHHHHH... !

bulbe,muscarii,narcisse,crocus,érable du Japon,paillis

Bulbe,muscarii,crocus,narcisse,graminée,ruine de Rome,oxalis,primevère,pervenche

Avec toutes ces histoires de mettre en terre dans un cageot à la cave, je m'étais bien gardée de tester ces pratiques nécessitant autant de préparation ! Or, peu de temps après avoir procédé ici et là, mêlés aux autres et en compos avec terre perso (de la vieille, de la neuve, et des billes d'argile, pas trop moyen de faire autrement actuellement, cela dit je testerais bien la perlite*), j'ai eu l'agréable surprise de voir toutes des petites pousses mignonnes de crocus, muscarii et narcissestoutes vert clair et résistantes malgré toute cette neige qui ne s'est pas arrêtée au cadre du balcon, bien évidement.

Avant de renouveler l'expérience "Bulbes", une recommandation à retenir, transmise par un paysagiste de 15 ans de métier il y a deux semaines : enterrer davantage les bulbes (que je ne l'ai fait) dont le collet est trop haut mais cela n'empêchera pas la floraison, youpiiii !


Autre grande surprise de l'année-2013-année-balèze, les papyrus !!

Papyrus,bulbe,grasse,fraisier,lierre,buis,pervenche,ruine de Rome

J'ai lu quelque part qu'ils sont rustiques à -1°C.

Là il a carrément fait beaucoup plus froid !

Même pas mal ils tiennent le choc, "cheveux" au vent : d'un côté dans un coffre en plastique transparent de gros légos (réquisitionné pour cette bonne cause) avec quelques cannes de bambou-de-la-chance (sur la santé desquelles je ne me prononcerais guère sans un diagnostic plus poussé), sur le sol du balcon.

Dans un élan de fantaisie ensoleillée, cet été, j'en ai aussi installé en compagnie de grasses, oxalis, ruines de Rome, lierres, pervenches, mini-buis, fraisiers et bulbes, dans la jardinière offerte par le Maire, à cheval sur la rambarde**


Lorsque je vois celui qui est planqué à l'intérieur (ci-dessous, du temps où en novembre 2012, il y avait du soleil) je me dis que cela est bien, d'avoir aussi testé à l'extérieur alors que j'en étais frileuse pour lui ! Vigoureux, le bougre !! 

nouvelle vie,parcours,déménagement,région,plantes

14 ans que je "fais du papyrus" et désormais je peux bien le dire, ses seuls et uniques ennemis sont : -  moi (de maladresse et d'inattention),

-  mes enfants (de maladresse et de trop d'attention),

-  et les chats en général, de trop d'envie, de totale inconscience des dégâts causés et de la nécessité de gerbifier tout ça après, à droite à gauche et de préférence sur lit, bureau, clavier de pc, etc... .

C'est d'ailleurs pour cela que je n'ai pas de chat. Pas du tout parce que j'ai déjà plein d'enfants et qu'un animal c'est tout aussi contraignant, plein de poils et que ça ne sait pas s'arrêter de miauler quand il a faim. 

Just to protect the papyrus.  


Celles qu'il me faudra confier à quelques bonnes âmes en pension bienveillante, le temps que je m'installe, sinon à mon aise, du moins le plus correctement possible pour accueillir mes copines les plantes dont je conviens très bien qu'elles ne font pas partie des urgences, que ce que j'ai planté ici, je ferais pareil et même mieux ailleurs, mais je ne peux me résoudre à les jeter / abandonner (par contre mes meubles pourris, ouiiii !). 


La nouvelle saison (ne comptons pas l'actuelle qui se finira bien un jour, surtout si l'on n'y prête guère attention) apportera de bonnes nouvelles et de belles opportunités que je compte bien saisir avec toutes mes mains et tous mes doigts, comme si c'était à chaque fois ma dernière chance, dernier recours pour se refaire, repartir à zéro sans regrets et en sortir grandie et revalorisée


Niveau végétaux je compte bien tester, en pleine terre et conteneur :

- le haricot jaune, Fructidor de son petit nom, de type mangetout nain beurre, quasi offert par mon fournisseur préféré si je commande (pas fait depuis 2 ans, pourtant il m'envoie toujours fidèlement son catalogue, et puis là y'a moyen de récupérer du tapis de graines spéciales jardinières et de gagner un robot moulti-fonctions que ça m'arrangerait bien, vu les circonstances actuelles de crise économique),

- le pâtisson orange aussi bon sucré que salé que farci, paraît-il,

- le fraisier 'Mont Everest' pour des colonnes de fruits sans se pencher, le fraisier i-dé-al selon les experts

- la tomate cerise 'Sweet Baby' car point d'été sans ces petits apéros juteux, d'autant que la production de cette variété serait impressionnante d'abondance de juillet à octobre ! Des affirmations comme ça, moi ça me va !

- l'épinard-fraise (aux feuilles au goût d'épinard et aux fruits rappelant la saveur des fraises des bois parce que des fraises, il n'y en a jamais trop !),

- l'hortensia paniculata vanille-fraise pour ses charmantes fleurs et son aspect général moins suranné que les traditionnels hortensias.

-   et le Goji dont les fruits, abondants et délicieux seraient, dit-on, les plus nutritifs et les plus anti-oxydants du monde !

Avis, conseils et commentaires bienvenus ! 


* A l'instar des Box voyage-lippo-cuisine-adrénaline-pinard et cie, les enseignes "jardiniques" pourraient faire tester leurs produits aux utilisateurs, tout même, c'est commercial marketing, ça fidélise ! Et si ça existe déjà, je retire mon exaspération et prend tous les bons plans proposés !

** C'est la jardinière qui est à cheval sur ma rambarde, hein ? N'allez pas m'imaginer forçant mon Maire dans une position inconfortable !

Commentaires

  • Hé ben il s'en passe des choses ici! Oui, le papyrus c'est supra résistant (enfin l'aternifolius, pas le payrus du Nil, plus joli mais plus frileux)
    Bravo pour toutes tes expériences!

  • Merci Milie, c'est l'éclate et ça détend, vivement le printemps !!!!

  • Pis j'avoue, je connais pas leurs noms exacts mais y'a du papyrus d'ici et d'Agadir, pris quelques folioles à droite à gauche vite un grands cabas ! ;-))

Écrire un commentaire

Optionnel